Une maintenance simple

Les fondations géothermiques, en plus d’être une solution avec une longue durée de vie, requièrent une maintenance réduite au minimum. 

Maintenance d’un système à boucle fermé

La maintenance de ce type de système se réduit à :

  • chaque année: un contrôle des différents organes de régulation (pompes de circulation)
  • tous les trois ans, a minima, un contrôle de la mesure du point de congélation dans le circuit primaire est recommandé ainsi que du complément éventuel en antigel. Cette opération est généralement réalisée par l'installateur en chauffage 
  • tous les cinq ans, le remplacement total du liquide caloporteur est recommandé
  • en cas de fuite : une vérification de l’état des raccords en cas de détection de fuite(s).

Maintenance de la pompe à chaleur :

Il est important de vérifier :

  • l'état d'encrassement des filtres, de l'évaporateur et du condenseur 
  • le fonctionnement des voyants et des dispositifs de contrôle et d'alarme 
  • du niveau d'huile, de la pression de fonctionnement des intensités de démarrage et nominale.

Ces visites permettent un entretien préventif de :

  • la charge en fluide frigorigène et de l'étanchéité du circuit
  • le réglage du détendeur
  • les réglages de sécurité (HP, BP, vanne d'inversion de cycle).

Cette vérification est obligatoire pour les machines contenant plus de 2 kg de fluide frigorigène et ne peut être effectuée que par une entreprise qualifiée respectant la réglementation existante.

L’ADEME et le CSTB ont mis en place un cahier des charges pour le suivi d’exploitation de pompe à chaleur. 
N’hésitez pas à nous contacter, si vous souhaitez obtenir plus d’informations.