Les fondations géothermiques


Le système de fondations géothermiques est nouveau en France, cependant c’est un procédé qui existe déjà depuis plus de 35 ans dans d’autres pays, comme l’Autriche pionnière de ce système. 

D’ailleurs nos voisins Allemands et Suisses ont déjà recours à ces fondations,  par exemple pour chauffer et climatiser l’aéroport de Zurich.

La géothermie sur fondations thermoactives sur « boucle fermée » repose sur le principe de la géothermie très basse énergie pour laquelle la source énergétique est constituée par le sous-sol environnant. Les boucles peuvent être mises en œuvre dans les pieux de fondation, les parois moulées d’une construction ou les radiers permettant de réaliser l’échange avec le sous-sol environnant.

Les fondations géothermiques sont une solution simple. Il n’est plus nécessaire de faire des travaux fastidieux et coûteux. Au lieu de poser les tuyaux de captages dans des forages verticaux ou horizontaux dans le sol, on les intègre directement aux fondations  du bâtiment. La structure de l'ouvrage est utilisée pour réaliser les échanges d’énergie avec le sol nécessaires à la production de chaud et/ou de froid.  

Ce procédé permet de réelles économies car les coûts de forage sont supprimés. Le coût de revient des fondations géothermiques est alors inférieur aux solutions de géothermie sur sondes verticales. Ces tuyaux en plastique (polyéthylène haute densité ou polyéthylène réticulé) ont une durée de vie quasi illimitée, et ne nécessitent aucune maintenance.

Les tubes traversés par un fluide caloporteur (eau ou eau glycolée), sont immergés dans la structure du bâtiment et reliés à une pompe à chaleur permettant de faire les échanges de calories avec le sol. 

Le sol étant à une température constante  (13°C environ), le système permet d’extraire ces calories et de les redistribuer dans le bâtiment en hiver. 

En été le système est inversé, la simple circulation des fluides suffit à rafraîchir le bâtiment. 

Les calories excédentaires contenues à l’intérieur du bâtiment sont donc rejetées vers le sol. 

Le principe est donc le même que pour une sonde géothermique classique.

Le sol permet un stockage saisonnier de l’énergie pour le chauffage et/ou le refroidissement.


Tous les types de fondations peuvent être transformés en échangeur de chaleur.
 
Les fondations géothermiques s’intègrent à tous les types de fondations